سياسيون وانتخابات، انتخبوا بحرية و شاركوا في الديمقراطية، شاركوا في التغييرعن طريق الاستفتاء عبر الانترنت
François Hollande

Votre atout François Hollande ? "C'est moi !"

François Hollande 23%

button ElectionsMeter.com

Le député de Corrèze aborde la rentrée avec une stratégie : se faire connaître différemment des Français et les convaincre qu'il peut battre Martine Aubry à la primaire socialiste.

 

François Hollande, le 27 août 2010 à La Rochelle. © AFP/J-P. MULLERIl n'est pas encore officiellement candidat aux primaires, François Hollande. Mais chaque minute est désormais consacrée à montrer aux Français et surtout aux sympathisants socialistes qu'il n'est plus Premier secrétaire mais un homme déterminé à rencontrer le destin de la France. Et devant la presse en ce samedi matin, il ose : "mon principal atout, c'est moi !". Face à ses rivaux Aubry et DSK qui ne se mettent pas intimement en avant, "pacte" oblige, le député de Corrèze parle sans fard de son désir de "faire lever un espoir" dans le pays. Irait-il jusqu'à renoncer si le patron du Fmi revenait en France en sauveur de la gauche ? François Hollande élude la réponse, sachant bien sûr que le combat dont il rêve dans la primaire, c'est celui contre Martine Aubry. Mais il martèle à la question sur Strauss-Kahn toujours la même réponse : "dans une présidentielle, il ne faut pas se déterminer par rapport à une situation (...) c'est un choix personnel et comprendre un pays n'est pas facile". Bien sûr, François Hollande ironise en se réjouissant de la sacro-sainte unité estivale des socialistes, celle qu'il avait toujours souhaité lorsqu'il était aux commandes du parti et qu'on lui reprochait. 2012 : DSK creuse l'écart avec Sarkozy
Des socialistes "unis pour convaincre" à La Rochelle
La Rochelle : coulisses, confidences... et Copé dans le TGV rose
Royal à La Rochelle : "Unis nous sommes, unis nous demeurerons"
"Martine fait de la bonne vieille synthèse", sourit un hollandais.

 

"Nous ne parlons pas assez de la France"

 

Mais ce n'est pas sur l'unité que veut insister le député de Corrèze mais bien sur la stratégie qu'il entend mettre en place pour gagner. "Asseoir une crédibilité, lever un espoir et incarner le changement" : voilà le programme et il va dénoter dans les semaines qui viennent avec la ligne de Martine Aubry. "Nous ne parlons pas assez de la France, nous n'avons pas de récit à proposer aux gens", attaque François Hollande, convaincu que la gauche ne doit pas seulement défendre des acquis catégoriels. "Il faut donner un sens et proposer un dépassement de nous-mêmes". Si DSK décidait de ne pas concourir à la présidentielle, il entend bien faire une OPA sur la ligne réformiste du PS et plus largement séduire un électorat centriste qui aurait déserté le sarkozysme sécuritaire.

 

Avec des déplacements déjà prévus tout l'automne et un plan média chargé, l'ancien Premier secrétaire rêve de se débarrasser enfin de sa mauvaise image d'apparatchik pour laisser percer un homme capable d'entraîner le peuple de gauche mais surtout au-delà. Le temps devant lui est court mais dans la maison Aubry, on sous-estime de moins en moins l'amb. tion organisée d'un Hollande en mutation.

 

Dossier PS

 

Source: TF1 NEWS (28 août 2010)


cici -
اشارةno spam

ElectionsMeter لا يتحمل اي مسؤولية حول محتوى الحجج و التعاليق. نرجوا منكم الاتصال بالمصدر مباشرة. كل حجة او تعليق يجب ان يحتوي على اسم الكاتب و المصدر الاصلي. يجب ان تكون لدى المستعملين دراية بحقوق الكاتب. الرجاء الاطلاع على قواعد البوابة

العودة إلى الاستطلاع: > France > السياسيون > François Hollande
 
load menu